Le diagnostic capillaire est essentiel pour identifier précisément les causes d’une pathologie capillaire.

Les raisons d’une chute de cheveux peuvent être multiples : hérédité, traumatisme, maladie, accouchement, stress, anémie chronique, problème hormonal.

Avec les nouvelles techniques en matière de diagnostic, on peut identifier précisément l’origine d’un problème capillaire et déterminer si celui-ci est temporaire ou permanent. C’est sur la base de cet examen que le médecin pourra établir un diagnostic précis et opter pour le traitement qui sera le plus à même de prévenir durablement la chute de cheveux ou corriger une alopécie définitive.

Au CMCE, nous préconisons 4 examens :

  • Trichoscopie
  • Tricoscale
  • Trichogramme
  • Biopsie du cuir chevelu

TRICHOSCOPIE

Qu’est-ce que la trichoscopie capillaire ?

La trichoscopie est un diagnostic non invasif des problèmes capillaires. Un biologiste prend des photos du cuir chevelu et des cheveux par vidéodermoscopie. Ces photos sont ensuite analysées par un logiciel d’intelligence artificielle, qui va mesurer un certain nombre de paramètres. C’est sur cette base que se fera le diagnostic final par un médecin spécialiste des problématiques de chute de cheveux.

Quels paramètres recherche-t-on ?

Une trichoscopie mesure sept paramètres :

  • le nombre moyen de cheveux
  • l’épaisseur moyenne de la tige du cheveu
  • le nombre de cheveux fins, moyens et épais
  • le nombre d’unités folliculaires (simples, doubles, triples et plus)
  • le nombre de follicules capillaires vides/tâches jaunes
  • l’épaisseur cumulative des cheveux
  • le nombre d’unités folliculaires

A quoi la trichoscopie sert-elle ?

La trichoscopie permet :

  • de déterminer la cause de la chute des cheveux
  • de mesurer l’impact d’un traitement sur la chute de cheveux

 

 

Comment se déroule l’examen ?

L’examen est réalisé par un biologiste spécialisé dans la vidéodermoscopie, une technique d’imagerie cutanée qui permet de grossir jusqu’à 70 fois les zones photographiées. Il prend plusieurs clichés du cuir chevelu et des cheveux dans les trois zones principales, à savoir la zone frontale, la zone temporale et la zone occipitale.

Les photos sont ensuite analysées informatiquement grâce à des algorithmes de reconnaissance et d’intelligence artificielle qui mesurent avec précision les différents paramètres recherchés.

Le diagnostic final est vérifié par un médecin spécialiste des problématiques de chute de cheveux.

Bon à savoir 

  • La trichoscopie est un examen non invasif.
  • L’examen dure entre 20 et 30 minutes.
  • Il est important de ne pas mettre de poudre couvrante le jour de l’examen, car cela pourrait fausser les résultats.
  • Lors de l’examen, le biologiste vous posera des questions détaillées sur votre chute de cheveux. Vos réponses contribueront à l’établissement du diagnostic final.
  • Les résultats seront interprétés et expliqués lors d’une consultation avec votre médecin traitant ou avec un médecin du CMCC. Le rapport de trichoscopie vous sera remis lors de cette consultation et servira de référence pour objectiver l’efficacité d’un traitement.
  • Il faut attendre entre 2 et 3 semaines pour obtenir les résultats.

TRICHOSCALE

Qu’est-ce que le TrichoScale ?

C’est un scanner du cuir chevelu (phototrichogramme) dont le concept initial a été mis au point par le Dr. Pierre Bouhanna.

Le trichoscale permet de mesurer à la fois l’importance de la chute de cheveux, la proportion de cheveux pathologiques et, en cas de traitement, d’apprécier son impact sur la chute.

Quels paramètres recherche-t-on ?

Le TrichoScale® mesure :

  • la surface, le nombre et la densité des cheveux
  • la longueur moyenne des cheveux
  • le ratio anagène/télogène
  • le nombre et la densité des cheveux vellus et terminaux
  • l’épaisseur des cheveux
  • le nombre d’unités folliculaires (ce qui est utile en prévision d’une greffe de cheveux)
  • le nombre de cheveux par unité folliculaire

Quand faire un Trichoscale ?

Lorsque l’on souhaite un traitement contre la chute de cheveux ou que l’on s’apprête à faire une greffe capillaire. Cet examen peut également être pratiqué en cas de suspicion d’anomalies dans le cycle des cheveux.

 

Comment se déroule l’examen ?

Le biologiste rase et teint une petite surface ronde du cuir chevelu (environ un centimètre de diamètre). Il réalise ensuite une photo microscopique en lumière réfléchie de la zone, qui est ensuite grossie jusqu’à 20 fois. Pour obtenir le ratio anagène/télogène, il est nécessaire de raser la zone photographiée et de prendre un second cliché 48 heures après le rasage.

Les photos sont analysées à l’aide d’un logiciel, spécialisé dans l’imagerie cutanée. Ce logiciel calcule automatiquement les différents paramètres analysés, ce qui servira ensuite de base au diagnostic final validé par un docteur.

Bon à savoir 

  • L’examen est indolore et dure environ 20 minutes.
  • Il est important de ne pas se laver les cheveux dans les 48 heures qui précèdent le rendez-vous et de ne pas se brosser les cheveux la veille et le jour de l’examen.

TRICHOGRAMME

Qu’est-ce que le Trichogramme ?

Le trichogramme est un examen microscopique des racines de cheveux.

Il sert à mesurer précisément l’importance d’une perte de cheveux et à évaluer la part de cheveux malades dans la chevelure du patient. L’objectif est de permettre au médecin de confirmer un diagnostic aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif et, in fine, d’opter pour le traitement le plus adapté.

Quand faire un Trichogramme ?

Quand on soupçonne une anomalie dans le cycle des cheveux, tout particulièrement en cas de chute de cheveux diffuse ou soudaine. Le trichogramme devra dans la majorité des cas être prescrit par un médecin.

Quels paramètres recherche-t-on ?

On mesure trois paramètres :

  • la proportion des cheveux en phase de croissance (anagène) et de repos (catagène), ainsi que celle des cheveux morts (télogène) ou dystrophiques (lésions de la matrice pilaire) sur les zones frontales, temporales et occipitales de la tête
  • la proportion des cheveux anagènes par rapport à celle des cheveux télogènes 
  • le diamètre des tiges pilaires

Pour déterminer la cause d’une chute de cheveux, il est plutôt conseillé de réaliser une trichoscopie.

Comment se déroule l’examen ?

Le médecin extrait une soixantaine de cheveux sur trois zones du cuir chevelu (frontale, temporale et occipitale). 

L’examen dure 20 minutes.

Bon à savoir 

  • Le prélèvement se fait d’un coup sec, ce qui peut occasionner une légère sensibilité.
  • Les bulbes capillaires sont étudiés au microscope. 
  • Les résultats seront interprétés et expliqués lors d’une consultation avec votre médecin traitant ou avec un médecin du CMCC. Le rapport vous sera remis lors de cette consultation et servira de référence pour objectiver l’efficacité d’un traitement.
  • Il faut attendre entre 1 et 2 semaines pour obtenir les résultats.

BIOPSIE CAPILLAIRE

Qu’est-ce que la Biopsie capillaire ?

Une biopsie du cuir chevelu consiste à prélever un fragment de cuir chevelu afin de l’examiner ensuite au microscope. 

La biopsie permet d’analyser les tissus fins du scalp en étudiant le nombre et la structure des follicules pileux. L’objectif est de déterminer si ces derniers sont normaux ou s’ils sont soumis à des processus inflammatoires qui peuvent entraîner leur chute. La biopsie montrera également si l’alopécie est d’origine cicatricielle et s’il y a ou non des infiltrats cellulaires. 

Comment se déroule l’examen ?

Lors de la biopsie, un tout petit fragment de tissu est extrait du cuir chevelu du patient. Le prélèvement est réalisé sous anesthésie locale, de préférence dans une zone inflammatoire active. 

Le tissu est ensuite analysé en laboratoire par un médecin spécialisé qui pourra ainsi déterminer précisément la cause de la chute ou de l’alopécie.

  • La biopsie se fait sous anesthésie locale et est donc indolore. 
  • L’examen dure environ 30 minutes

Quand faire une Biopsie capillaire ?

Quand une alopécie perdure ou que l’on a un doute quant au diagnostic établi par les autres examens. Cet examen doit être prescrit par un médecin.

Vous avez des questions concernant le diagnostic capillaire ?

Contactez-nous